Elections cantonales 2017
 20.03.2017, 17:00  

Cantonales 2017: le match Favre/Freysinger décrypté commune par commune

chargement
La lutte pour la cinquième place au Conseil d'Etat s'est cristallisée rapidement entre Oskar Freysinger et Frédéric Favre. Ce dernier l'a finalement emporté.

Cantonales 2017 - La lutte pour le cinquième fauteuil au Conseil d'Etat valaisan aura finalement eu lieu entre Oskar Freysinger et Frédéric Favre. Derrière tout au long de la journée, le candidat PLR aura finalement passé l'épaule grâce aux résultats de Sion et Martigny. Décryptage commune par commune ci-dessous.

Oskar Freysinger et Frédéric Favre ont progressé entre les deux tours. 10000 suffrages supplémentaires pour le candidat UDC contre près de 22000 voix de plus pour Frédéric Favre. Cette hausse concerne aussi les autres candidats.

Elle est due notamment à un taux de participation d'un peu plus de 3% supérieur à celui du premier tour (environ 7000 votants de plus, de 58 à 61%) et à une moins grande dispersion des voix avec six candidats en moins le 19 mars. Du point de vue des noms par bulletins, les Valaisans ont mis en moyenne 2,75 candidats par bulletin contre 3,2 au premier tour.

Le Valais romand a clairement choisi Favre

Avec 4824 voix de mieux qu'Oskar Freysinger dans le Bas-Valais, Frédéric Favre termine mieux élu de la région devant Jacques Melly et Christophe Darbellay. Dans le Valais central, le candidat PLR obtient 4944 suffrages de plus que son adversaire UDC.

Au total, ces 10000 voix de plus ou presque dans le Valais romand ont permis de combler le retard de 7644 voix que Frédéric Favre accusait dans le Haut-Valais. Dans le tableau récapitulatif ci-dessous, nous avons relevé les rangs des deux candidats par commune dans la course au Conseil d'Etat.

 

 

600 voix de plus que Freysinger à Fully

Bovernier, Charrat, Collonges, Fully, Miège, Vex et Martigny affiche la plus grande distance en terme de classement entre les deux candidats. Dans toutes ces communes, Frédéric Favre termine mieux élu et Oskar Freysinger dernier. A Martigny, cette différence se traduit par près de 1292 suffrages de plus pour le PLR face à l'UDC. A Fully, il y a plus de 600 voix d'écart en faveur de Favre et à Sion 1267.

Freysinger premier et Favre dernier ex-aequo dans une seule commune

En chiffre absolu, c'est à Naters qu'Oskar Freysinger a le plus creusé l'écart face à Frédéric Favre avec 1229 voix de plus. Il fait aussi 1019 suffrages de plus à Brigue et 431 à Zermatt.

Au classement, seule une commune a placé le candidat UDC en tête et Frédéric Favre à la dernière place. Il s'agit de Bister. Le candidat PLR y figure en queue de classement à égalité avec Stéphane Rossini et Oskar Freysinger à la première.

Un écart de rang qui ne signifie pas grand chose puisque la commune compte 27 électeurs inscrits. L'écart au classement se solde par un écart de 12 voix entre les deux candidats.


À lire aussi...

Cantonales 2017Cantonales 2017: retour sur les fêtes dans les stamms des vainqueurs après un dimanche électoral historiqueCantonales 2017: retour sur les fêtes dans les stamms des vainqueurs après un dimanche électoral historique

La fête dans les stamms des vainqueurs

Roberto Schmidt, Jacques Melly, Christophe Darbellay, Esther Waeber-Kalbermatten et Frédéric Favre fêtent la victoire...

  20.03.2017 07:28

Cantonales 2017Cantonales 2017: l'UDC Oskar Freysinger éjecté du gouvernement par le PLR Frédéric Favre, florilège de réactions et de petites phrasesCantonales 2017: l'UDC Oskar Freysinger éjecté du gouvernement par le PLR Frédéric Favre, florilège de réactions et de petites phrases

Cantonales 2017Cantonales 2017: Jean-Marie Bornet ne peut pas reprendre son travailCantonales 2017: Jean-Marie Bornet ne peut pas reprendre son travail

Top