17.02.2017, 12:00  

Nouvelle filière de recyclage en préparation dans le Chablais

chargement
Changés deux fois par semaines, les bacs GastroVert sont équipés d'une carte d'accès.

Restes alimentaires - La SATOM a testé durant deux mois à Massongex et Saint-Maurice un système de recyclage des restes de table destiné aux privés. Elle va élargir l'expérience et espère pouvoir proposer dès cet automne une filière opérationnelle aux communes actionnaires intéressées.

Les restes alimentaires constituent environ un tiers du contenu des poubelles. "Ce sont des volumes importants et une fois la taxe au sac en vigueur en 2018, les gens seront contents de pouvoir les extraire", relève Sylvia Cabezas, municipale de l'environnement à Saint-Maurice. "D'un point de vue environnemental, il est par ailleurs plus intéressant d'en tirer du biogaz et du compost agricole que de les incinérer."

Ces considérations ont amené les autorités agaunoises à répondre favorablement à la requête de l'usine de traitement des déchets SATOM, qui souhaitait effectuer un test en vue de l'élargissement aux privés de son système de recyclage des restes alimentaires GastroVert, jusqu'ici réservé aux professionnels. La commune de Massongex a aussi été associée à l'opération.

Mené durant deux mois, l'essai s'est achevé sur un premier bilan très positif. Une nouvelle phase d'étude élargie va être menée, et la SATOM espère proposer dès l'automne une filière opérationnelle à ses communes actionnaires intéressées.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique de ce samedi 18 février.


Top