19.06.2017, 00:01  

11 000 fugueurs sur les routes

Abonnés
chargement
Pour les organisateurs, la Fugue  a trouvé son rythme de croisière.

C’est sur 42 kilomètres que près de 11 000 participants se sont élancés hier à l’occasion de la 7e fugue chablaisienne. «Un nombre bien plus important que les 6000 de l’an dernier. La météo ne nous avait pas gâtés», note le président du comité d’organisation Georges Mariétan, faisant référence à un soleil radieux.

Cheffe de projet, Marianne Bruchez commente:...

C’est sur 42 kilomètres que près de 11 000 participants se sont élancés hier à l’occasion de la 7e fugue chablaisienne. «Un nombre bien plus important que les 6000 de l’an dernier. La météo ne nous avait pas gâtés», note le président du comité d’organisation Georges Mariétan, faisant référence à un soleil radieux.

Cheffe de projet, Marianne Bruchez commente: «Nous avons eu jusqu’à 13 000 personnes par le passé. Mais cela reste des évaluations.» Cette année, l’estimation a été rendue plus difficile par la multiplication des aires d’animations. «A raison de quinze au lieu de huit, toutes ont attiré beaucoup de curieux», reprend Marianne Bruchez.

Dans le cadre de cette journée dédiée à la mobilité douce, c’est à vélo électrique que Georges Mariétan a parcouru l’équivalent de la distance d’un marathon. «Au départ, il me semblait que ça n’allait pas très vite. Je me faisais dépasser un peu trop régulièrement», reprend celui qui est aussi secrétaire de Chablais Région. «Après une dizaine de kilomètres, je me suis rendu compte que je n’avais pas branché le moteur. Ça a été beaucoup plus vite ensuite. J’ai quand même pu voir que mes mollets fonctionnaient encore.»

La huitième édition de la Fugue se déroulera le 17 juin 2018. «Le rendez-vous a trouvé son rythme de croisière.» NM


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour la lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top