13.06.2017, 00:01  

Le dernier jour du club Red Ice?

Abonnés
chargement
Reverra-t-on le HC Red Ice sur la patinoire du Forum au mois de septembre? Rien n’est moins sûr.

 12.06.2017, 23:42   Le dernier jour du club Red Ice?

Par pascal guex

RED ICE Le verdict sur l’avenir du club martignerain sera scellé aujourd’hui. Plusieurs scénarios peuvent encore être envisagés.

Le HC Red Ice peut-il survivre au-delà de ce 13 juin? La juge suppléante Christiane Besson rendra son verdict ce mardi en fin de journée sur la viabilité de la société anonyme qui gère le club phare du hockey...

Le HC Red Ice peut-il survivre au-delà de ce 13 juin? La juge suppléante Christiane Besson rendra son verdict ce mardi en fin de journée sur la viabilité de la société anonyme qui gère le club phare du hockey dans le Valais romand. Jeudi dernier, au sortir d’une séance qui avait réuni devant le Tribunal de Martigny et Saint-Maurice le président Mike Echenard et son défenseur Me Olivier Nicod ainsi que le directeur général du pensionnaire du Forum Kimmo Bellman, la magistrate avait accordé un délai supplémentaire de cinq jours aux dirigeants octoduriens. Histoire de leur permettre de présenter de nouveaux documents attestant que le HC Red Ice ne se trouve plus en situation du surendettement. En attendant cette échéance qui tombe ce midi, plusieurs scénarios restent possibles.

50 000 francs levés par les supporters

L’association de soutien des supporters du HC Martigny Red Ice continue sa récolte de fonds. «On se battra jusqu’au dernier souffle», explique son président Loïc Morand. Même si la somme récoltée est davantage symbolique, elle a connu une belle hausse ces derniers jours. «On atteignait les 50000francs ce lundi soir», explique le président qui tient à rappeler que cet argent restera bloqué tant que la pérennité du club bas-valaisan n’est pas assurée. «Autant dire que si Mike Echenard reste à la tête, l’argent ne sera pas débloqué. Pour nous, c’est une condition sine qua non. En fait, le montant restera bloqué tant que la situation ne nous paraît pas convenable. Il faut qu’il y ait un plan de financement clair et coordonné. Il y a eu assez de promesses non tenues jusqu’à ce jour.»

L’association a également discuté avec certains joueurs et membres du club. «Si le club est sauvé de la faillite, des joueurs nous ont vraiment dit qu’ils étaient prêts à repartir, même en ayant accepté des diminutions. Des précontrats sont d’ailleurs prêts à être signés», avance encore celui qui annonce que l’association entend jouer un rôle dans le prochain conseil d’administration «pour éviter que de tels passages ne se reproduisent». Si d’aventure le HC Martigny Red Ice devait faire faillite, l’argent sera reversé soit aux donateurs soit dans le mouvement juniors. «Les gens ont pu choisir l’une de ces deux options dans le formulaire qu’ils ont dû remplir lors de leur versement», termine Loïc Morand. GC

La faillite

Si la juge suppléante Christiane Besson estime n’avoir pas en mains les éléments suffisants pouvant attester de la solvabilité de la société anonyme HC Red Ice, elle communiquera alors aux parties par courrier recommandé sa décision de faillite de la SA. Il n’y aurait alors plus de hockey professionnel en Octodure. L’avenir de ce sport au coude du Rhône passerait dans ce cas de figure par l’association HC Martigny qui réunit sous son aile la deuxième équipe du club (actuellement en 2e ligue), la 3 (3e ligue) ainsi que tout le mouvement juniors. Patrick Poli soutenant déjà cette association.

Le HC Red Ice étant dans cette configuration rayé de la carte du hockey suisse, la Ligue nationale B se retrouverait ainsi avec onze clubs seulement inscrits au départ du prochain championnat. Un seul scénario existe pour que ce ne soit pas le cas, soit un club de LNA qui réussit à créer un club ferme d’ici au 21 juin, date de la prochaine séance de la ligue nationale de hockey. Comme l’ont fait Lugano et Ambri avec les Ticino Rockets ou le EV Zoug avec la EVZ Academy la saison dernière, mais dans un délai évidemment beaucoup plus long.

Un repreneur de dernière heure

Reste un dernier scénario qui circule dans les tavernes octoduriennes sans pouvoir être vérifié: le sauvetage du club par un ou d’anciens dirigeants, la piste de Patrick Polli et d’Andrey Nazheskin étant toujours évoquée malgré le clash de ce dernier jeudi (voir «Le Nouvelliste» du vendredi 9 juin). Ces bailleurs de fonds de longue date continueraient ainsi d’œuvrer dans les coulisses pour essayer d’offrir un avenir pro au hockey octodurien. Mais sans Mike Echenard. Problème: ces éventuels repreneurs doivent aller vite car l’échéance devant la juge de Martigny échoit ce jour à midi alors que la Ligue nationale, elle, a prévu de statuer sur le cas du HC Red Ice et sur la composition de la prochaine LNB le 21 juin prochain.

Un nouveau sursis

Après avoir lui-même déposé un avis de surendettement le 18 avril dernier, Mike Echenard a fait valoir devant le Tribunal de Martigny et Saint-Maurice un nouveau bilan revu et corrigé, censé démontrer que le HC Red Ice ne se trouvait plus en situation de surendettement. Le président du club du Forum a affirmé jeudi dernier qu’entre ces deux événements «une convention a été signée pour le refinancement du club». Mike Echenard s’engageant – à titre privé et au nom de ses sociétés – à verser au HC Red Ice le million et demi de francs promis en début de saison au titre de sponsoring et que le club attend toujours. Si la juge Christiane Besson a reçu d’ici à ce mardi midi des documents attestant que ces garanties existent réellement, alors elle pourra conclure que la société anonyme n’est pas surendettée. L’affaire sera alors close sur le plan juridique à moins que d’autres créanciers ne requièrent la faillite. Ce qui aurait pour effet de prolonger la procédure de plusieurs semaines, le HC Red Ice ayant alors la possibilité de déposer une requête d’ajournement de faillite, puis de négocier un sursis concordataire.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top